Le pourboire en Autriche, obligation ou option

Le pourboire en Autriche

L'étiquette régit le comportement de nombreuses personnes. Ainsi, selon le niveau culturel que nous avons, nous serons plus ou moins amoureux des formes. Et chaque fois que nous sommes des touristes dans un pays étranger, nos défauts d'étiquette sont mieux tolérés. L'une des coutumes lors de la réception d'un service est de laisser un pourboire. Mais c'est une coutume qui varie d'un pays à l'autre, donc Et le pourboire en Autriche? Accepté, pas accepté? Lorsque? Qui devrait recevoir un pourboire et qui ne devrait pas le faire?

Tout d'abord, il faut dire que dans les taxis, le secteur touristique et la restauration en général les frais de service sont facturés. Le pourboire est un peu moins que 10% En règle générale et personne n'a peur si votre compte est de 15, 60 et que vous laissez 16 euros. Le pourboire est courant dans le pays, mais comme vous pouvez le voir, le nombre est inférieur en raison des frais de service et du fait que les travailleurs gagnent un salaire décent.

  • Hôtels: les hôtels incluent généralement les frais de service mais vous pouvez laisser un supplément pour le portier ou le garçon et les valises qui est d'environ un ou deux euros. De plus, si vous avez très bien aménagé la chambre, vous pouvez laisser deux euros sur la table de chevet.
  • Restaurants: Sur le prix final, vous pouvez laisser 5% si vous avez trouvé le service et la nourriture excellents, mais rappelez-vous qu'ils vous facturent déjà un supplément qui est généralement supérieur à 12%, ce n'est donc pas un cadeau. Attention, si vous dites merci lors du paiement de la facture, il est entendu que vous laissez la monnaie à la personne qui vous a assisté, donc si ce n'est pas votre intention ... soyez prudent!
  • Tours: Si vous avez beaucoup aimé la visite guidée, vous pouvez laisser un, deux ou trois euros au guide.
  • Taxis: les chauffeurs de taxi s'attendent à ce que vous donniez un pourboire et cela peut facilement être de 10%.

Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*