L'Oratoire Saint-Joseph de Montréal

El Oratoire Saint Joseph C'est une grande basilique avec un dôme de cuivre géant construit en l'honneur de Saint Joseph, le saint patron du Canada. Le bâtiment massif au sommet des pentes du mont Royale, dans la ville de Montréal, province de Québec.

Sur l'histoire de ce lieu, il faut remonter à la vie d'André qui était un frère laïc de l'ordre de la Sainte Croix qui se consacra à Saint Joseph (époux de la Vierge Marie). Né Alfred Besette en 1845 et orphelin à 12 ans, le frère André est entré dans l'Ordre de la Sainte Croix à 25 ans. En raison de sa mauvaise santé, il se voit confier les humbles fonctions de réceptionniste et de porteur à l'école Notre-Dame de Montréal. Une autre de ses missions était de rendre visite à des étudiants malades et il a rapidement acquis une réputation de guérisseur miraculeux grâce à ses prières à Saint Joseph.

En peu de temps, il est devenu bien connu qu'ils ont réussi à lever des fonds pour l'efification d'une chapelle en bois en 1904, près du site de la basilique actuelle. Appelée pomposément l'Oratoire Saint-Joseph, la chapelle avait une superficie de 4 x 6 m2.

Par les pouvoirs du frère André, il attire des pèlerins de très loin et accomplit son œuvre de guérison jusqu'à sa mort en 1937. Rien qu'en 1916, 435 cas de guérison ont été signalés. Il a conseillé et prié avec les malades, mais ils ont été guéris après son départ.

La popularité d'André était si grande qu'il attira bientôt l'attention des autorités ecclésiales, et une commission spéciale fut créée pour tester la prétendue guérison et l'intégrité d'André en 1911. La commission recommanda que les pèlerinages se poursuivent, sans se prononcer sur les miracles.

André a été aimé tout au long de sa vie et on se souvient encore aujourd'hui de sa vie de foi simple, de prière continue et de gentillesse inépuisable. Lorsqu'il mourut en 1937, un million de personnes passèrent devant son cercueil malgré le froid de l'hiver.

Le rêve d'André était de construire un grand sanctuaire à Saint Joseph, il se réalisa en 1955, lorsque l'actuelle basilique fut achevée. Le frère André a été enterré dans la basilique. Le pape Jean-Paul II a été béatifié (déclaré "bienheureux"), un état un pas en dessous de la sainteté, en 1982, et canonisé par le pape Benoît XVI le 17 octobre 2010.

Le sanctuaire Saint-Joseph est situé au point culminant de Montréal. Son dôme est le deuxième en taille après la basilique Saint-Pierre de Rome. À l'intérieur se trouvent des sculptures de haute qualité, des vitraux (représentant 10 scènes de l'histoire religieuse du Canada) et d'autres œuvres d'art.

À l'intérieur également, il y a un musée dédié à Saint-André, dans une exposition centrale avec son cœur embaumé.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

bool (vrai)