Basiliques célèbres du Québec: Sainte-Anne de Beaupré

Sainte Anne de Beaupré est une petite ville sur les rives du fleuve Saint-Laurent, à 20 miles au-dessus de la ville de Québec. Le village abrite la Basilique de Sainte-Anne-de-Beaupré, un important sanctuaire catholique et lieu de guérison qui attire plus d'un million de pèlerins par an.

Le Saint

Santa Ana est la mère de la Vierge Marie et la grand-mère de Jésus. Les parents de Marie ne sont pas nommés dans la Bible, mais une très ancienne tradition leur donne les noms d'Ana et de Joaquín. Sainte Anne est apparue pour la première fois dans les écrits chrétiens vers 150 après JC, lorsque son culte s'est installé pour la première fois au Moyen-Orient. La dévotion à Sainte-Anne s'est développée en Occident après le 8e siècle et était très populaire en France au moment de la colonisation de Québec.

Notre Histoire

La première chapelle a été construite sur ce site par les premiers colons en 1658 pour abriter une statue miraculeuse de sainte Anne. En 1688, elle était devenue un lieu de pèlerinage local et, en 1707, les Amérindiens (appelés les Premières Nations au Canada) vénérer le saint qu'ils appelaient «la grand-mère dans la foi».

Le premier miracle attribué à l'intercession de Santa Ana de Beaupré est dans la guérison d'un ouvrier paralysé en 1658. Cela fut rapidement suivi par la libération d'un groupe de marins d'une tempête.

Les miracles et les guérisons ont continué à être attribués à la statue miraculeuse à travers les siècles jusqu'à ce jour. La chapelle votive de la basilique est remplie de béquilles, de cannes et de fauteuils roulants pliés dont on n'a plus besoin, ainsi que des peintures de libération et de guérison.

Une deuxième église de Santa Ana a été construite en bois et en pierre, entre 1661 et 1676. Elle se dresse sur l'emplacement actuel de l'ancien cimetière. Une troisième église a été construite en pierre en 1676, et elle est restée en service jusqu'à ce qu'elle soit remplacée par une basilique en 1876. L'ancienne église a été démolie en 1878, mais la chapelle commémorative a été construite sur les fondations de son transept.

En 1876, Sainte Anne est proclamée patronne du Québec. La même année, la première basilique de Sainte-Anne-de-Beaupré, beaucoup plus grande que l'église précédente, est ouverte au culte. Lorsqu'une relique de sainte Anne a été envoyée à Beaupré par le pape en 1892, elle a été arrêtée à New York, où un épileptique a été guéri lors de sa première apparition. Une grande émotion s'ensuivit et les pèlerinages d'Amérique à Sainte-Anne-de-Beaupré au Canada se multiplièrent énormément depuis.

La première basilique a été tragiquement détruite par un incendie le 29 mars 1922. Elle a été remplacée par la basilique actuelle, qui a été achevée en 1926. Le cardinal Maurice Roy a consacré la basilique le 4 juillet 1976 et le pape Jean-Paul II a visité le sanctuaire en septembre 10, 1984.

 


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

bool (vrai)