Monuments religieux au Québec

La Basilique de Sainte-Anne-de-Beaupré C'est un grand site de pèlerinage catholique romain et possède une copie de la Pieta de Michel-Ange (l'original se trouve dans la Cité du Vatican). La basilique est également connue comme un lieu de miracles.

L'un des premiers constructeurs de l'église, Louis Guimont, a aidé à construire l'église malgré une scoliose sévère et ayant besoin de l'aide d'une béquille. Une fois l'église terminée, il a pu marcher de manière autonome. Les visiteurs ultérieurs de l'église qui ont prié ont laissé leurs cannes, leurs béquilles et leurs aides à la marche comme témoignage de leur guérison. Le mur principal lorsque vous entrez pour la première fois dans la basilique est entièrement recouvert de béquilles.

Bien qu'elle date de 1926, la basilique actuelle contient un certain nombre de sculptures et d'œuvres d'art du XVIIIe siècle. L'intérieur est un régal pour les yeux, plein de détails charmants.

Les 240 vitraux ont été créés en utilisant une nouvelle technique qui baigne la lumière à merveille. Le toit et les côtés de l'église sont recouverts de mosaïques de la vie de sainte Anne, des saints du Canada, de 88 scènes de la vie de Jésus et de dessins figuratifs et géométriques. Les extrémités des bancs en bois racontent l'histoire de la Création, avec des figures sculptées d'animaux et de plantes.

Mais le centre d'intérêt des pèlerins de Sainte-Anne-de-Beaupré n'est pas l'architecture, mais la statue miraculeuse de Sainte-Anne. Sculptée dans un seul morceau de chêne massif, peint de manière colorée et porte une couronne en or sertie de diamants, rubis et des perles. Ana apparaît portant son fils, la Bienheureuse Vierge Marie.

La basilique a deux niveaux. Le niveau supérieur est la nef principale, le rez-de-chaussée abrite la chapelle de l'Immaculée Conception, avec une grande statue de Marie, et la chapelle du Saint-Sacrement, où la messe a eu lieu.

Au niveau inférieur se trouve également la tombe du vénérable père Alfred Pampalon (1867-1896), un prêtre rédemptoriste qui a été déclaré vénérable par le pape Jean-Paul II le 14 mai 1991. Il est particulièrement appelé par les personnes souffrant de dépendance à l'alcool et aux drogues.

Également sur place, le musée Sainte-Anne, moderne et bien conçu, raconte l'histoire de la dévotion à Sainte-Anne avec des expositions d'artefacts, une sélection d'anciens vœux et des expositions explicatives.

La basilique est la pièce maîtresse d'un grand complexe de sanctuaires, qui comprend plusieurs autres chapelles, une et sainte, un ensemble grandeur nature du chemin de croix et une réplique de la Scala Santa (escalier sacré) à Rome.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

bool (vrai)