Jardins d'Alexandre à Moscou

Les Jardins d'Alexandre Ils ont été l'un des premiers parcs urbains publics de la capitale russe, composé de trois jardins séparés, qui s'étendent le long du mur ouest du Kremlin avec 865 mètres (2.838 pieds) entre le bâtiment du manège de Moscou et le Kremlin.

L'histoire raconte qu'après les guerres napoléoniennes, le tsar Alexandre Ier a ordonné à l'architecte Osip Bové de reconstruire des parties de la ville qui avaient été détruites par les troupes françaises. Bove a présenté un nouveau jardin de 1819 à 1823, sur le site du lit de la rivière Neglinnaya, qui était canalisé sous terre.

Bove a ajouté les colonnes classiques surmontées d'une arcade en briques ébréchées qui au 19ème siècle étaient appelées «romantiques». Les fausses ruines étaient populaires dans les jardins. Juste là, il y a de beaux cafés en plein air face au jardin sur le côté du bâtiment Manezh, offrant un bon endroit pour se reposer après une visite du Kremlin.

Il faut ajouter qu'à l'entrée principale du parc se trouve le Tombe du soldat inconnu avec une flamme éternelle apportée du champ de Leningrad sur Mars. Placé en 1967, il contient le corps d'un soldat tombé lors de la Grande Guerre patriotique contre les Allemands.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

bool (vrai)