Les tribus de Sibérie

Sibérie, ou aussi Asie du Nord, Asie du Nord ou Asie du Nord, est la partie est-asiatique de la Russie, une région qui s'étend des montagnes de l'Oural à l'ouest, à l'océan Pacifique à l'est, et bordée au nord par l'océan Arctique et au sud avec le Kazakhstan, la Mongolie et la Chine.

Dans cette grande région, il y a au moins quatre groupes de peuples originels: les Tchouktchis, les Evenkos, les Yakoutos et les Yagahirs. Ils sont étroitement liés aux Lapons, aux Esquimaux, aux Tibétains et aux Indiens d'Amérique en ce qui concerne leur culture, leur mode de vie, leur religion animiste et leur langue.

Cependant, il existe de grandes différences, qui dépendent en grande partie de la façon dont la colonisation russe, les changements dramatiques de la société soviétique et l'industrialisation actuelle de la Sibérie ont réussi à résister. La plupart d'entre eux ont fait leur service militaire ou fréquenté des écoles soviétiques, ils peuvent parler de la Russie et ont adopté dans une certaine mesure les coutumes de la société russe.

Les Tchouktches sont les plus isolés et les moins influencés de Sibérie. Ils sont semi-nomades, vivent dans des tentes en peau de renne et survivent en chassant et en pêchant en kayak. De plus, ils gèrent leurs rennes apprivoisés à l'ancienne et n'utilisent même pas de chiens pour les conduire. Ils accomplissent leurs tâches la tête découverte et sans gants quelle que soit la température. Ils ont été les derniers des peuples indigènes de Sibérie à se soumettre à la souveraineté des envahisseurs russes lorsqu'ils ont colonisé ce vaste territoire au XVIe siècle.

Des quatre peuples, les Evenks ressemblent étroitement aux Lapons de Scandinavie. Ils roulent, ils vivent de la chasse et de la pêche. Alors que les Yakoutes sont des chasseurs semi-nomades et des éleveurs de rennes, ce sont eux qui ont le plus adopté la culture et les coutumes russes de la société soviétique. Ils sont originaires des régions turcophones d'Asie et ont fondé l'État de Yakoutie-Saja, qui n'a pas encore atteint l'indépendance totale.

Alors que les Yagahirs sont un peuple au bord de l'extinction: il n'en reste que 500. Ils survivent également grâce à la chasse et à la pêche. Pourquoi nombre d'entre eux préfèrent-ils encore leur mode de vie traditionnel? Pourquoi ceux qui ont adopté les méthodes modernes ont-ils choisi de le faire? Comment survivent-ils au froid extrême? Il y a beaucoup de connaissances à en tirer.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

bool (vrai)