L'agriculture en Chine: le riz

La culture chinoise, avec une longue histoire, est composée de nombreuses sous-cultures. Le mode de vie agricole, centré sur le riz, a joué un rôle important dans l'histoire du pays.

Depuis des milliers d'années, les Chinois cultivent la terre avec diligence. Du sang, de la sueur et des larmes ont été versés sur leur territoire à la recherche de bonnes récoltes. Cette dépendance à la terre pendant tant de milliers d'années représente une forte essence rurale de la Chine.

Le besoin de production de riz a conduit les Chinois à accorder une attention particulière aux technologies d'irrigation, améliorant la culture. Le mode de vie agricole, centré sur le riz, a eu une forte influence sur les développements sociaux, économiques, politiques et idéologiques de la Chine ancienne. En ce sens, la culture traditionnelle chinoise peut être considérée comme une «récolte de riz».

En explorant la situation du riz dans la culture chinoise, une série d'événements deviennent apparents. Selon le professeur Zhang Deci, expert en riziculture, c'est d'abord quand les gens, qui vivaient principalement de la chasse, de la pêche et de la cueillette de fruits, ont commencé à laisser des graines dans les basses terres. Plus tard, ces personnes ont commencé à développer la terre, la rendant plus propice à l'agriculture.

Le désherbage, le repiquage du riz et l'irrigation sont originaires de la région de la vallée du fleuve Jaune au nord et de la région du bassin de Hanshui au nord-ouest.

À ce jour, des traces de riz ont été trouvées à Hemudu de Yuyao, province du Zhejiang, Yangshao de Mianchi, province du Henan, Dachendun de Feidong, province d'Anhui, Miaoshan de Nanjing et Xianlidun de Wuxi, province du Jiangsu, Qianshanyang de Wuxing, province du Zhejiang, Qujialing et Zhujiazui de Jingshan, Shijiahe de Tianmen et Fangyingtai de Wuchang dans la province du Hubei.

 


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

bool (vrai)