Coutumes et traditions au Tibet

L'un des événements populaires du peuple tibétain est le Course de chevaux, qui est un festival unique dans la zone de pâturage de la Tibet. Il est généralement célébré entre juin et juillet dans le calendrier tibétain, lorsque l'herbe est abondante et que les chevaux et les vaches sont forts.

Des courses de chevaux ont lieu chaque année, mais une grande a lieu tous les deux ou trois ans et dure plusieurs jours. Les plus célèbres d'entre eux sont les races de la Festival d'art de Kyagqen et l' Festival de Gyangze Dharma.

Pour cet événement, les bergers viendront de loin à cheval avec des vêtements colorés pour cette fête et toutes sortes de bijoux et ornements. Le terrain de courses de chevaux sera instantanément entouré de tentes. Le Rinpoché commence alors la cérémonie de bénédiction en touchant le front des élus.

La région autonome du Tibet est un endroit où tous les croyants sont religieux. Cependant, comparé à d'autres endroits, le bouddhisme sur le plateau de Changtang est moins influent en raison de la vaste superficie de terre avec une population clairsemée et un climat rude. Les bergers s'entendent toujours avec les troupeaux au jour le jour et il est impossible de placer un autel dans des tentes.

Une autre course de chevaux populaire a lieu dans la préfecture autonome tibétaine de Yushu, qui est situé dans le sud de la province de Qinghai, sur le plateau nord du Tibet. Yushu est l'une des régions les plus reculées du Tibet, à plus de 500 km de Xining (capitale du Qinghai) et à plus de 800 km de Lhassa et de Chengdu.

Yushu n'est pas connecté par avion ou par train. Le seul moyen de s'y rendre est le bus-couchette. La préfecture autonome tibétaine de Yushu est également célèbre pour contenir les sources de trois des plus grands fleuves d'Asie: le Mékong (Lancang Jiang en chinois), le fleuve Jaune et le Yangtze où ils commencent tous à Yushu.

Les conditions de vie sont très dures car les hivers sont longs et froids. La neige peut tomber dans ces comtés jusque tard dans l'été. Ces zones en moyenne plus de 270 jours par an de gel. .

Le festival des courses de chevaux dure une semaine à partir du 25 juillet, dans le sud de la ville où la plaine est couverte et où les tentes et tentes tibétaines qui entourent la piste abondent. En plus des compétences équestres, il y a du tir à l'arc monté ou non.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

bool (vrai)