Quelques acteurs célèbres du Maroc

Image | As.com

Le cinéma marocain est une énorme industrie en Afrique qui est extrêmement douée pour raconter des histoires intéressantes, émouvantes et uniques. Ses acteurs sont parmi les plus performants du continent et nombreux sont ceux qui décident de faire le grand saut en Europe à la recherche de nouveaux projets pour étendre leur carrière et se faire connaître à l'international.

Dans cet article, nous allons parler de la trajectoire de plusieurs acteurs marocains très populaires, de grand succès et d'avenir dans l'industrie cinématographique que vous connaissez sûrement déjà pour les avoir vus dans une multitude de productions cinématographiques, télévisuelles et théâtrales. Si vous êtes passionné de cinéma et de son star system, ne le manquez pas !

Mine d'El Hammani

Il est né en 1993 à Madrid mais est issu d'une famille d'origine marocaine. Depuis toute petite, Mina El Hammani (27 ans) a toujours su qu'elle voulait se consacrer au monde du théâtre. De ses parents, elle a appris la culture de l'effort pour réaliser ses rêves, elle a donc commencé à travailler à l'âge de 16 ans dans un restaurant de restauration rapide et aussi comme huissier au Palacio de los Deportes à Madrid pour payer ses études dans le monde. du sport cinéma.

Bien qu'elle ait été à plusieurs reprises sur scène avec "Inside the Earth" de Paco Becerra (2017) ou dans la lecture théâtrale de "De mujeres sobre mujeres" au Ellas Crean Festival (2016), basée sur des textes de divers dramaturges tels que Dakota Suárez, Sara García, Laila Ripoll, Yolanda Dorado et Juana Escabias.

Toutefois, Mina El Hammani est devenue un visage familier du grand public dès sa première apparition télévisée dans la série « Centro Médico ». Puis vint son premier casting pour la série à succès Telecinco "El Príncipe" (2014) où il donna vie à Nur dans la deuxième saison, le protégé de Fatima (Hiba Abouk) que Mina admirait beaucoup comme une référence dans le monde du jeu d'acteur et d'acteur. icône multiculturelle.

Sa consolidation sur le petit écran est venue en 2017 lorsqu'elle a obtenu son premier rôle principal dans la série «Servir y Protecte» (2017) en tant que Salima dans l'une des intrigues avec Pepa Aniorte.

La série dans laquelle Mina El Hammani est devenue célèbre était "Elite" (2018) où elle joue Nadia, une étudiante boursière qui entre dans cette école de classe supérieure exclusive alors qu'elle vit chez elle la stricte éducation musulmane que lui ont inculquée ses parents, qui dirigent une humble entreprise. Au sein de l'intrigue, l'arc de son personnage est l'un des plus riches en raison du conflit que les deux mondes génèrent.

Après être passée par "Elite", l'actrice d'origine marocaine participera à "El Internado : Las Cumbres" (2021) sur Amazon Prime Video et il est également publié comme une image de la marque Guerlain. Cette actrice d'origine marocaine parle arabe, anglais et espagnol.

Adil koukouh

Image | Europe Presse

Adil Koukouh (25 ans) est né à Tétouan en 1995. Avec sa famille, il a déménagé à Madrid où il vit depuis l'âge de 9 ans. Le jeune homme voulait être mannequin mais à l'école de Javier Manrique, A Pie de Calle, ils ont vu son potentiel devant la caméra et l'ont convaincu que jouer la comédie était son truc. Il y prête attention et finit par étudier l'Art Dramatique, ce qui le conduit à devenir un acteur révélateur et une promesse d'interprétation en Espagne.

De nombreux jeunes acteurs commencent à faire leurs premiers pas sur le petit écran pour faire le grand saut au cinéma plus tard. C'est aussi le cas d'Adil Koukouh qui a fait ses premiers pas au cinéma dans la première saison de la série "B&B : de Boca en boca" (2014), où ont participé des acteurs tels que Belén Rueda, Macarena García, Fran Perea ou Andrés Velencoso.

Il a également participé à la série Telecinco "El Príncipe" (2014), qui a battu des records d'audience lors de sa première saison. Là, il a joué Driss, un garçon marocain qui rêvait d'être footballeur. Dans cette série, il partage l'affiche avec des stars telles que Rubén Cortada, Alex González, Hiba Abouk, José Coronado, Thaïs Blume ou Elia Galera.

À la télévision, il a récemment fait partie de séries comme « Vis a vis » (2015) d'Antena 3, « El Cid » (2019) d'Amazon Prime Video ou Entrevías (2021) de Mediaset Spain.

Adil Koukouh a également participé au cinéma, notamment en tant que personnage principal du film "A en secret" (2014) réalisé et écrit par Mikel Rueda pour Vertigo Films. Le film a été présenté pour la première fois au Festival du film de Malaga. Dans celui-ci, ce jeune acteur marocain se met dans la peau d'Ibrahim, un garçon qui vit une histoire d'amour avec un autre garçon nommé Rafa. Sans aucun doute, c'est un rôle complexe pour une recrue qui doit porter le poids du rôle principal dans le film. Il est accompagné dans le film par des acteurs de la stature de Germán Alcarazu, Álex Angulo et Ana Wagener.

Malgré sa jeunesse, il est également monté sur scène pour participer à la pièce "Rashid et Gabriel" (2019), de Gabi Ochoa en tant que personnage principal.

Nasser saleh

Image | Antena3.com

Nasser Saleh (28 ans) est un acteur espagnol d'origine marocaine qui, depuis son plus jeune âge, a travaillé dans certaines des productions les plus réussies de la fiction espagnole. Il a commencé sa carrière à la télévision dans la série "HKM" (2008) de Cuatro donnant vie à Moha et a ensuite traversé "La pecera de Eva" (2010) avec Alexandra Jiménez pour incarner Léo. Cependant, ce n'est que lorsqu'il fait partie de la distribution de « Física o Química » qu'il devient très populaire.

En 2008, "Física o Química" a été créée sur Antena 3, l'une des séries pour adolescents les plus importantes de ces dernières années dans notre pays. La fiction a été la proie de nombreux jeunes acteurs tels que Nasser Saleh, qui dans la cinquième saison a joué Roman, un jeune marocain adopté par l'un des professeurs de Zurbarán.

Après cette série jeunesse il se lance dans d'autres projets comme "Imperium" (2012) où il incarne Crasso (un esclave de la famille Sulpice), "Toledo : croisement des destins" (2012) (où il tient le rôle d'Abdul) ou "Le Prince" (2014). Il est également apparu dans «Tiempos de guerra» (2017), une autre production d'Antena 3 pour la télévision.

En plus de travailler à la télévision, sa carrière s'est développée avec des rôles au cinéma dans des films majeurs tels que "Biutiful" (2010) Réalisé par Alejandro González Iñárritu et avec Javier Bardem ou "Il n'y aura pas de paix pour les méchants" (2011) réalisé par Enrique Urbizu et où il partage l'écran avec José Coronado.

Gad Elmaleh

Image | Netflix.com

Gad Elmaleh (49 ans) est un acteur et comédien marocain né à Casablanca qui connaît un grand succès en France. Le don d'interprétation coule dans ses veines car son père était mime. En 1988, il a voyagé du Maroc au Canada, où il a vécu pendant quatre ans. Il y étudie les sciences politiques, travaille à la radio et écrit de nombreux monologues qu'il interprète dans des clubs de Montréal.

Des années plus tard, cet acteur marocain se rend à Paris où il suit le cours Le Cours Florent et écrit un spectacle intitulé 'Décalages' qui en dit long sur ses expériences à Montréal et à Paris en 1996. Trois ans plus tard, il présente son deuxième spectacle solo intitulé 'La Vendredi Normale'.

Gad Elmaleh est devenu un comédien prestigieux mais c'est aussi un grand acteur qui a joué dans plusieurs films français tels que "Le jeu des idiots" (2006), "Une tromperie de luxe" (2006), ou encore "Midnight in Paris" (2011). Il a également fait ses premiers pas en tant que scénariste et réalisateur. De plus, elle est d'origine juive et peut parler plusieurs langues dont l'arabe, le français et l'hébreu.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*